Quelle différence entre un masque FFP2 et un masque chirurgical ?

Un masque chirurgical permet de limiter de rejeter des aérosols (petites gouttelettes d’eau, comme des postillons ou bien plus petites invisibles à l’œil nu) quand on tousse, quand on parle et quand on respire. C’est pour cette raison qu’on l’appelle aussi « masque anti-projection ». Par contre, un masque chirurgical ne protège que moyennement celui qui le porte face à une personne contagieuse (grippe, COVID-19, …) ; en effet, le masque chirurgical ne filtre que moyennement l’air que l’on inspire et laisse passer un peu d’air sur les côtés. Quand on porte un masque chirurgical, cela permet simplement d’éviter d’expirer des virus dans l’air ambiant mais pas d’en inspirer. Un masque chirurgical sert donc surtout à protéger les autres mais ne permet pas de se protéger avec efficacité.

Le masque « chirurgical » doit son nom au fait que c’est ce type de masque qui est habituellement utilisé par les professionnels de santé pendant les interventions chirurgicales pour protéger le patient.

Masques chirurgicaux
Masques chirurgicaux (appelés aussi masques « trois plis »)

Le masque FFP2 apporte un très bon niveau de protection en filtrant efficacement les poussières et particules. Son efficacité est notamment liée à la capacité de filtration de son matériau et à un meilleur ajustement sur le visage. Le masque FFP2 apporte également un très bon niveau de protection contre les aérosols qui peuvent contenir des virus contagieux (grippe, coronavirus COVID-19, …) ou des bactéries (tuberculose, …). C’est pourquoi les masques FFP2 sont recommandés pour les personnes qui ont besoin de se protéger efficacement en cas d’épidémie de type COVID-19 par exemple, notamment le personnel soignant au contact de patients contaminés ou les personnes vulnérables qui souhaitent un très bon niveau de protection (sous réserve que la réglementation du moment ne réserve pas ces masques pour les soignants). Le masque FFP2 est destiné à protéger celui qui le porte. Il protège aussi les personnes autour, sauf si le masque FFP2 est équipée d’une valve (voir explications sur la page sur le sujet des valves en cliquant ici)

En conclusion :

  • le masque chirurgical protège les autres de la grippe ou du coronavirus quand vous le portez.
  • le masque FFP2 vous protège efficacement de la grippe et du coronavirus en provenance des autres personnes quand vous le portez et il protège aussi les autres de vos microbes (sauf quand le masque comporte une valve).